Propolis

L’ASSOCIATION PROPOLIS, CRÉÉE EN 2019, VISE À ÉTABLIR UN CENTRE DE FORMATION SUR LES QUESTIONS ENVIRONNEMENTALES ET SOCIÉTALES.

Un sondage international auprès de 10 000 adolescents et jeunes adultes de 16 à 25 ans atteste l’ampleur de l’écoanxiété provoquée par les menaces pesant sur notre planète. Face à cette crainte, deux réactions sont tentantes : l’inaction – à quoi bon agir et se priver si tout est déjà fichu ? – et la surréaction – que l’espèce humaine, cause de tous ces maux, disparaisse !

Une autre voie semble possible : étudier comment les décisions sociétales affectent l’environnement, mais aussi comment la biosphère perturbée affecte notre vie en société, dans le but de poser des gestes plus justes envers les autres et la nature, dans sa vie personnelle, sociale, professionnelle, etc.

Émeric et Christine Fisset ont eu envie de suivre cette voie-là en créant l’Association Propolis qui vise à établir un centre de formation aux questions à la fois environnementales et sociétales, un projet laïc s’inscrivant dans l’esprit de l’encyclique Laudato Si’.

Émeric Fisset, 60 ans, est auteur de cinq ouvrages, fondateur et gérant depuis vingt-cinq ans de la maison d’édition Transboréal et associé dans trois librairies de voyage.

Christine Fisset, 52 ans, a travaillé à différents niveaux de l’administration française (ministère des Affaires étrangères, ministère de la Ville, préfecture de région Champagne-Ardenne, mairie de Montfermeil), puis pour l’association Le Rocher Oasis des cités, qui œuvre dans neuf cités sensibles en France, tout en s’engageant dans le Tiers-Ordre franciscain en 2016.

Mariés depuis 2014, ils ont élaboré le projet Propolis, avec le désir de réunifier les deux pans de l’écologie – l’homme et la nature – souvent défendus séparément en France.

Ils ont testé leur projet pendant deux ans à l’abbaye cistercienne de Bonnecombe, propriété du diocèse de Rodez et Vabres, en Aveyron (avec chantiers de nettoyage de l’abbaye, étés 2019 et 2020, 190 bénévoles, en majorité de 20 à 35 ans), et cherchent désormais un site d’implantation pérenne pour Propolis.

Leur objectif est d’accueillir cinquante jeunes majeurs de septembre à mai, qui vivront sur place. Le matin, les étudiants suivront des cours ; l’après-midi, ils cultiveront un potager et un verger dans le parc, mais s’impliqueront aussi dans les activités locales extérieures et partiront à la rencontre des personnes engagées dans l’animation du territoire ou la transition écologique. En juin, un cycle court de formation sera ouvert à tout public et, en juillet-août, le centre sera ouvert aux familles, qui pourront prendre part à diverses activités, toujours en lien avec l’écologie.

L’accompagnement d’Oykos : travail approfondi du modèle économique et de la gouvernance, recherche d’un lieu d’implantation

Plus d’informations : https://associationpropolis.org/

Oykos accompagne actuellement

plusieurs initiatives.

J'ai un projet

et je veux être accompagné(e)

Oykos accompagne les porteurs de projets à différents stades de maturité, avec l’appui de son réseau de mentors et d’anciens porteurs de projet.

1.

Inspiration,
réflexion
et discernement.

2.

Structuration
et développement
du projet
de vie collective.

3.

Accès
à un lieu
pour implanter
le projet.

Proposermon projet

Contact Form Demo