La Foncière Oykos

Une structure qui porte des biens immobiliers, au service de la mission de l’association

Héberger des projets à dimension sociale, écologique ou pastorale

Poursuivre la vocation pour le bien commun du patrimoine religieux

Faire perdurer la spiritualité des lieux

Permettre à tous ceux qui le souhaitent d’apporter leur contribution financière

Modalités possibles d’entrée en propriété :

 Acquisitions directes

Apports des diocèses ou communautés contre des parts de la foncière

Baux emphytéotiques

Dons ou legs au Fonds de dotation Oykos

Nos points d’attention :

Un travail le plus en amont possible avec les structures cédantes

Un réseau d’exploitants potentiels activement entretenu

Des relations saines et efficaces créées avec les acteurs locaux

Une vocation : permettre l’implantation de nouveaux lieux de vie collective

La Foncière Oykos lève les fonds (capital et dette) nécessaires pour acquérir et entretenir des lieux d’Eglise en cession, et les mettre à disposition de projets de vie collective à vocation sociale, écologique ou pastorale.

Elle fait appel à des investisseurs solidaires, particuliers, associations, gestionnaires de fonds d’épargne, qui souscrivent à son capital lors d’augmentations de capital privées ou publiques, ces dernières visées par l’Autorité des Marchés Financiers. C’est un investissement dans la pierre à fort impact social, patrimonial et spirituel. 

La présence de membres de l’Église dans le Conseil d’Administration de l’association Oykos a vocation à permettre que l’usage des lieux reste au service de l’Eglise dans la durée. 

 

Méthodologie d’investissement

Oykos souhaite répondre à la cession importante de patrimoine religieux dans les dix prochaines années. La Foncière ambitionne donc d’investir dans deux lieux par an à ses débuts, puis de se développer jusqu’à l’acquisition de 8 à 10 sites par an d’ici dix ans.

Elle s’oriente en priorité vers des lieux uniques par leur situation géographique (centre-ville, proche de ville, site exceptionnel), et / ou par leur intérêt patrimonial physique ou immatériel. Ils ont vocation à demeurer des lieux de spiritualité, et à proposer des loyers abordables pour créer ces espaces de vie partagés.

 

L’étude des lieux vacants sur lesquels il serait pertinent qu’Oykos opère est réalisée le plus en amont possible avec les congrégations religieuses, avec une approche de conseil et d’assistance dans leur réflexion sur la cession des lieux

Chaque projet est soumis à l’approbation du Comité d’Investissement de la foncière (instance composée de bénévoles qualifiés). Il vérifie à la fois la faisabilité technique, la viabilité financière de l’opération et sa conformité avec le cadre fixé par les instances d’Oykos.

Une association locale Oykos est créée pour assurer la gestion des lieux.

 

Forme juridique

La Foncière Oykos est une Société en Commandite par Actions. L’associé commandité, en charge de la gestion de la société, est la SAS GFO. Celle-ci est entièrement contrôlée par l’association Oykos, reconnue d’utilité publique.

Les membres issus du monde ecclésiastique disposent d’un statut particulier : leurs voix doivent figurer dans la majorité́ pour valider la désignation du président de la foncière GFO. Cela permet que l’Église garde un droit particulier sur la gouvernance de la Foncière.